Je sais pas pourquoi, mais mes parents avaient décidé de faire mon 1er bain à la maison ce mardi 20 octobre.

Jusqu’à présent, il y avait toujours une sage-femme pas loin, mais là, c’était le grand saut pour papa et maman… et le cobaye c’était moi !

Je ne sais pas si cette séance est destinée à faire comprendre que la vie est dure, mais en tout cas, quelle aventure !

Moi à la base je m’étais juste réveillée pour demander mon biberon, mais tous ces préparatifs n’étaient pas habituels, ça sentait le coup fourré et je ne m’y suis pas trompée !

Ils avaient tout préparé à l’avance. Je les voyais s’affairer un peu partout : ma chambre, la salle de bain, des fringues… et d’un coup, malgré mes coups de savate et quelques baffes que j’ai pu donner à ma maman, ils ont réussi à me mettre à poil, et à me savonner de partout !

J’ai gueulé tout fort : « çàààà pèèèèèèèllle« … rien à faire, ils ont continué. Papa a même fait le pitre, et à cru que c’était une bonne idée de sortir sa caméra vidéo. Promis, la prochaine fois je lui fais pipi dessus pour me venger.

Bon après, ils m’ont plongé dans l’eau à bonne température de ma baignoire toute neuve, et là, faut reconnaître que c’était top moumoutte ! Pendant un looong moment, ma môman ma gardé dans l’eau en me parlant tout gentillement, c’était vraiment super.

Je squatterais bien quelques heures chaque jour là-dedans tiens… Oui mais voilà, il a bien fallut que ça s’arrête, toutes les bonnes choses ont une fin, je commence à le comprendre.

1er-bain

Sans avoir le temps de dire ouf’ ils m’ont sortit de là, remis une couche, un body et un pyjama, et c’était parti pour une nouvelle séance de tortures : nettoyage des yeux, des oreilles et du nez !

Tu vas voir la prochaine fois que tu me changes une couche comment je vais te retapisser le T-shirt toi !!!!

Bref, mes parents sont quand même pas les pires des pourris, puisqu’à la fin, ils m’ont quand même préparé un bon biberon que j’ai dégusté bien au chaud dans les bras de ma maman… qui faisait le bilan de la séance avec papa : « largement perfectible » d’après eux.

Moi je voulais qu’un biberon, alors je leur donne un 4/10 avec mention « peut mieux faire, doit persévérer ».

Quelle journée !!!