Histoire de mon prénom

Athéna est le prénom d’une déesse de la mythologie grecque.

Pourquoi ce prénom ?

Mes parents ont choisit le prénom Athéna pour plusieurs raisons.

La première, et c’est la plus importante, c’est que ce prénom leur a plu d’emblée.

Ils l’ont trouvé à la fois beau et en harmonie avec mon nom de famille.

Ensuite, il est empreint des qualités qu’ils souhaiteraient que j’aie à ma disposition pour affronter la vie : la sagesse, l’intelligence, et la capacité de me défendre. On verra bien n’est-ce-pas ?

Athéna est un prénom très ancien et assez rarement porté, en tout cas au moment où je suis née.

Mes parents pensent que mon prénom ne laisse pas indifférent… j’espère qu’il vous plaît !

Athéna dans la mythologie

Voici l’histoire « officielle » associée à mon prénom, côté mythologie :

Athéna, déesse olympienne, est fille de Zeus et de Métis, la sagesse personnifiée.

Elle symbolise originellement la foudre dans son éclat lumineux, ainsi que l’indique la légende de sa naissance : Zeus, une fois assis sur le trone, comprit qu’il ne pourrait garder le pouvoir sans la sagesse de Métis qui était sa femme; or, un oracle avait prédit que le mari de Métis serait vaincu par l’enfant qu’il aurait d’elle. athena

II décida donc d’avaler la jeune mariée et assimila ainsi la sagesse de son épouse, ainsi que l’enfant qu’elle portait.

Mais un jour, éprouvant de vives douleurs a la tête, il demanda à Héphaistos de venir le délivrer en lui donnant un coup de sa hache; le divin forgeron s’exécuta, et dans un fracas épouvantable le front de Zeus s’ouvrit et laissa sortir une Athéna adulte et en armes de son cerveau.

Cette légende fut très tôt interprétée dans un sens intellectuel : Athéna, déesse de l’intelligence, sort tout armée (c’est-à-dire intellectuellement formée) du cerveau de son père.

Mais Athéna, comme les principaux dieux grecs, est avant tout la personnification d’une puissance élémentale, l’éclair; elle sort en effet du « front» de Zeus, c’est-à-dire du ciel; la lance qu’elle porte rappelle la puissance dévastatrice de la foudre et son casque brillant, la lumière aveuglante de l’éclair. Pour la même raison, on lui prête un regard étincelant.

Cet éclat lumineux de l’éclair est secondairement le symbole de l’intelligence dans toutes ses manifestations brillantes et ingénieuses. De la vient qu’Athéna est célébrée comme la déesse de l’intelligence – qu’elle inspire généreusement aux hommes – et qu’elle préside a toutes les inventions technologiques.

Enfin, elle garde de son origine céleste une puissance toute particulière qui fait d’elle la déesse de la guerre, mais d’une guerre qui se veut stratégique, réfléchie et défensive, plutôt que lutte sanguinaire et violente; en cela, elle est l’antithèse d’Ares.

Athéna est une divinité « urbaine », comme en témoigne la tradition qui en fait la déesse protectrice de nombreuses cités, dont la plus célèbre, puisqu’elle porte son nom, est Athènes elle-même. La littérature et les arts figures la représentent ainsi toujours en armes: ornée d’un casque d’airain, d’un bouclier rond ou est peint le visage de la Gorgone Méduse, et tenant dans la main droite une lance étincelante, elle porte sur la poitrine l’égide, peau de chèvre tannée, utilisée comme pièce de cuirasse des la plus haute Antiquité; c’est la un privilège qu’elle tient du grand Zeus, son père, et qui symbolise sa vocation de protectrice.


Source : Dieux et héros de la mythologie grecque – Gilles Van Heems – Editions Librio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to Top